Comment optimiser ses textes pour le référencement SEO ?
Comment optimiser vos textes pour le référencement
Rassurer les clients sur le délai de livraison
03/12/2015
Les meilleurs banques d’images libre de droits et gratuites
22/12/2015

Comment optimiser vos textes pour le référencement

Optimisation contenu référencement

Bien qu’il faille toujours garder à l’esprit qu’un texte doit être avant tout écrit pour ses visiteurs plutôt que pour les moteurs de recherche, il n’est quand même pas interdit, bien au contraire, d’optimiser ses textes afin d’en améliorer les performances sur les moteurs de recherche. Optimiser ses textes pour le référencement naturel nécessite de respecter un certain nombre de règles d’écriture et d’organisation du contenu de votre texte ou article (nous reviendrons sur la nécessité de proposer un blog sur son site internet dans un prochain article).


Optimiser ses titres pour le SEO

Vous devez bien réfléchir à vos titres (h1, h2, h3, etc). Ils doivent donner envie à vos visiteurs de poursuivre leur lecture. Ils doivent donc être accrocheurs mais aussi et surtout permettre de structurer votre contenu en un seul coup d’œil. Les titres donnent un certain rythme à vos textes/articles en cassant la monotonie de la mise en forme parfois trop « carré ».

Pour le référencement, ces titres ont d’autres avantages :

  • intégration de vos mots-clés dans les titres : les titres étant plus importants pour les moteurs de recherche (notamment Google), les mots qui y sont présents ont plus de poids que dans le corps du texte. Vous devez donc placer votre ou vos mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner dans ces titres, c’est impératif.
  • hiérarchisation du contenu : il existe différents niveaux de titres allant de h1 à h6. Le titre le plus important étant le H1 et H6 le plus faible. Cette hiérarchisation de votre contenu en titre, sous-titres, titres de paragraphes, etc; va permettre aux moteurs de recherches de comprendre facilement la structure de votre texte et en ressortir les mots clés les plus importants en analysant d’abord vos titres. Prenez bien en compte qu’en théorie, la balise de titre <h1> doit être le titre de votre page ou de votre article, structures ensuite vos texte à partir des h2 puis h3 etc.

Ne sur-optimisez pas non plus vos titres avec une suite de mots-clés qui n’auraient aucune cohérence, vos titres doivent avoir un sens pour vos visiteurs, gardez cela en tête. De plus les moteurs de recherche sont de plus en plus au point pour détecter des sur-optimisation, vous risqueriez alors d’être pénalisé. Optimiser ses textes pour le référencement  demande une certaine méthode.

Mettre en avant des mots clés pour le SEO

Vous pouvez également mettre en avant certains mots-clés en utilisant d’autres types de balises que sont les balises <strong> (gras) et <em> (italique). Ces balises permettent de donner plus de poids à certains mots pour les moteurs de recherche. Prenez bien cela en compte, n’utilisez pas les balises <strong> pour mettre en gras tout et n’importe quoi, pensez bien que les moteurs de recherche prendront en compte ces mots plus que d’autres, il faudra donc mettre en gras des morceaux de phrases ou des mots clés bien stratégiques.

Vous devez utiliser cette mise en avant du texte uniquement sur les mots à optimiser afin d’en augmenter le poids vis à vis des moteurs de recherches. Plus vous mettrez de mots en gras ou en italique plus vous diluerez l’importance de chacun des mots et donc leur effet.

De plus il n’est pas utile de mettre systématiquement votre mot-clé en gras ou en italique, l’excès ne fera que vous pénaliser, l’utilisation abusive n’est jamais récompensée par Google !

optimiser ses textes pour le référencement

Marc optimise ses articles en définissant soigneusement ses mots clés

Optimiser ses textes pour le référencement : le champ sémantique

Le champ sémantique correspond à l’ensemble d’un vocabulaire lié à un même thème ou secteur. Il convient pour éviter les sur-optimisation pénalisantes et surtout pour se positionner sur le maximum de mots en lien avec un activité d’utiliser l’ensemble du champ lexical existant. Avant tout travail d’optimisation il faut donc étudier le champ lexical de votre secteur afin d’en connaître tout le vocabulaire, les synonymes en outre.

L’utilisation d’un champ sémantique large vous permettra d’être mieux compris par le moteur de recherche en travaillant votre « longue traîne », c’est-à-dire l’ensemble des mots associés à votre activité.

Un contenu au service de vos visiteurs

Vous devez garder en tête que quand vous proposer un contenu, c’est avant tout pour vos visiteurs. Ceci n’est pas une technique d’optimisation ayant un impact direct, mais cela peut vous aider à moyen terme et long à vous positionner dans les résultats de recherche. En effet un texte bien écrit avec une mise en forme attrayante et un contenu riche et intéressant incitera vos visiteurs à passer du temps sur votre texte, visiter les autres pages de votre site, partager votre contenu sur les réseaux sociaux par exemple et pourquoi pas obtenir des backlinks de qualité.

Tout ces indicateurs de temps passé, de pages vues, de partages sur les réseaux sociaux, de backlinks de qualité sont des signaux positifs envoyés aux moteurs de recherche, ce qui aura un effet positif sur votre référencement SEO. Ce sont des choses que vous ne réussirez pas à obtenir avec un texte pensé avant tout pour un moteur de recherche, donc pensez d’abord à vos visiteurs, et ensuite aux moteurs de recherche.

optimiser ses textes pour le référencement

Comme Solène, rédigez tout d’abord pour vos visiteurs !

Pour conclure l’optimisation d’un texte demande une réflexion importante sur sa structuration, sa mise en forme mais aussi et surtout sur son contenu qui devra être pertinent. Le contenu est roi désormais pour les moteurs de recherche, c’est la seule solution qui fonctionne, c’est donc d’abord sur la production d’un contenu riche et unique que vous augmenterez vos chances de figurer correctement sur les moteurs de recherches. Cela passera également par une promotion de votre contenu sur les réseaux sociaux, sans visites et sans backlinks difficile d’obtenir de la visibilité pour votre site internet !

Gardez bien cela en tête : la mission des moteurs de recherche est de proposé le contenu le plus pertinent possible aux personnes qui font une recherche, donc maintenant vous avez les cartes en main, commencez par rédiger des articles de qualité pour vos visiteurs, puis retravaillez les pour les optimiser pour les moteurs de recherches sans faire de concession sur leur clarté et leur contenu.

Et vous, quelle votre technique pour optimiser ses textes pour le référencement ?

Guillaume Guersan
Guillaume Guersan
Fondateur de l'agence de de communication tobecom, spécialisée dans le Marketing Digital, je suis un passionné d'informatique, de nouvelles technologies et donc de Marketing Numérique. Plus précisément : WordPress, le Référencement Naturel SEO, Le SEA ainsi que les Réseaux Sociaux.

7 Comments

  1. Mary dit :

    Salut ! Il y a quand même une question qui me trotte en tête. C’est au sujet de la longueur du contenu.
    J’entends souvent dire, que plus c’est long, plus c’est bon. Mais il m’arrive de trouver des contenus très court , ranker mieux que des très longs.
    Par ailleurs une rédaction longue ne veux pas forcément dire qu’elle sera pertinente.
    Ainsi, as-tu une idée du minimum pour la longueur d’un contenu ? Je te remercie, Mary.

    • Guillaume Guillaume dit :

      Bonjour Mary, effectivement parfois un contenu court est populaire, cela dépend. Je dirais qu’une longueur minimale serait d’environ 300 mots, si c’est intéressant cela plaira. Cependant il vaut mieux publier peu mais bien, un gros dossier de temps en temps plutôt que plein de petits articles de temps en temps.

  2. Ju dit :

    Bonjour et merci pour toutes ces infos. Je vais essayer de les appliquer. Pour le moment, je mettais en valeur les phrases et mots clés en couleur : est ce que ça a une quelconque valeur ou dois je mettre impérativement en gras ou en italique ?
    Et sinon,éventuellement, allez vous proposer un article sur comment valoriser les anciens articles ? je m’explique, j’ai écrit plusieurs articles mais une fois que j’ai « fais ma com » sur le dernier sorti, je ne sais pas comment valoriser mes anciens articles qui pourtant ne sont pas obsolètes…

    • Guillaume Guillaume dit :

      Bonsoir Ju, alors non la couleur n’aura pas réellement d’incidence (sauf pour les lecteurs, c’est bien quand même), le gras par contre oui, privilégiez le, rien n’empêche la couleur 🙂 et effectivement vous m’avez donné une bonne idée d’article, bientôt du coup 🙂 !

  3. Serge Bouvet dit :

    Bonjour,
    votre article n’est pas du tout optimisé mais je peux le comprendre, ce dernier a été écrit en 2015.
    Il faudrait le remettre à jour, beaucoup de chose ont changé chez Google qui a établi de nouvelles règles depuis 2016.

    Si je compulse votre article…

    1. Votre chapeau dépasse les 55 mots tolérés par Google
    2. Votre article ne dépasse pas les 1600 mots nécessaire à un bon référencement par Google depuis 2016.
    3. Vois paragraphes contiennent plus de 45 mots

    Exemple de modèle Google :
    https://medium.com/@sergebouvet/voici-le-mod%C3%A8le-de-texte-id%C3%A9al-selon-google-%C3%A0-adopter-pour-un-blog-b3763542bf1f#.scshgm6xg

    • Guillaume Guillaume dit :

      Très intéressant, toutefois je pense que ce qui prime, c’est la qualité des informations, la pertinence du contenu pour les internautes, et non la taille du chapeau ou des paragraphes. En tout cas pour Google, pour le moment les classements SEO de ce blog me donne raison mais je vais suivre avec attention tout ça, je vous remercie 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *