Installer une passerelle de paiement sur son site web ecommerce - Blog sur le Marketing Digital : SEO, SEA, SMM, WordPress
Installer une passerelle de paiement sur son site web ecommerce
Rassurer les clients sur le délai de livraison
03/12/2015
10 conseils pour optimiser votre site e-commerce
15/12/2015

Installer une passerelle de paiement sur son site web ecommerce

passerelle paiement site web ecommerce

passerelle paiement site web ecommerce

Quand on lance sa boutique en ligne (aussi appelé site ecommerce), on se doit de proposer plusieurs méthodes de paiement afin de permettre au plus de personnes possible de commander sur son site web ecommerce. Chèques, carte bancaire via une passerelle de paiement, ou Paypal par exemple. Passons en revue les différentes solutions.


Chèque et virement bancaire sur son site web ecommerce

On propose donc en premier les méthode de paiement bien connues : chèque et virement bancaire, ces solutions ne sont pas forcément satisfaisantes car elles retardent grandement le traitement de la commande, sans oublier le risque de fraude avec les chèques. Pour les virements, la gestion est assez complexe et il faut compter en moyenne 3 jours pour recevoir les fonds. On peut donc également proposer d’autres solutions.

Solution de paiement PayPal

PayPal, c’est la solution réflexe quand on veut proposer au client de régler par carte bancaire, il faut cependant savoir que PayPal prend 3,5% de commission + 0,25€ par transaction. Ce que je regrette avec Paypal, c’est que lorsque le client va arriver sur la page de paiement, PayPal va d’abord lui proposer de créer un compte avant de pouvoir payer par carte bancaire, c’est assez regrettable car beaucoup de personnes ne voudront pas créer un compte et abandonneront la commande. La solution PayPal sur un site web basé sur le CMS WordPress est encore plus simple, cette solution est native sur le plugin WooCommerce (Plugin qui transforme un site WordPress en véritable boutique en ligne).

Solution passerelle de paiement avec TPE virtuel d’une banque

Les banques peuvent vous proposer un TPE virtuel, il vous faudra d’abord souscrire un contrat VAD (Contrat de Vente à Distance) qui vous coûtera entre 100€ et 200€ à l’ouverture (selon négociation), puis ensuite environ 15€/mois, s’ajoute à cela des frais par transaction qui varient selon les banques, les contrats et les volumes. La mise en place d’une passerelle de paiement dépendra de votre banque, les plus connues sont : Atos Sips (Société Générale et sa solution Sogenactif, BNP Paribas et sa solution Merc@net, LCL et sa solution Sherlock’s, Crédit du Nord et sa solution WebAffaires, HSBC et sa solution Elys Net Paiement, La Banque Postale et sa solution Scellius Net), Paybox (Crédit Agricole et sa solution e-Transactions) ou encore CM-CIC (Crédit Mutuel, CIC, OBC). La banque vous fournira généralement une passerelle à mettre en place, si vous n’avez pas les compétences requis il faudra alors faire appel à un développeur pour la mettre en place sur votre site web car ce n’est pas simple du tout. Si vous utilisez WordPress, il existe des plugins payants qui vous installent -en partie- la passerelle de paiement. Il vous restera à installer le certificat de la banque, faire les tests, etc. C’est d’être impossible mais cela demandera quand même du travail.

La solution PayPlug : proposer le paiement sécurisé facilement

J’ai découvert il y a peu la solution PayPlug, leurs arguments ? Acceptez la carte bancaire en quelques clics, sans contrat bancaire ni intégration technique lourde ainsi qu’une tarification simple, avantageuse et claire ! Vos clients pourront vous payer où qu’ils soient, la passerelle de paiement est totalement Responsive, donc très ergonomique que ce soit sur PC, tablette ou Smartphone. La passerelle est dotée des dernières technologies en matière de sécurité des paiements (technologie Smart3DS), vos clients ne risqueront donc rien.

Leurs tarifs : aucun coût d’ouverture, 2,5% + 0,25€ par transaction (dégressif selon le volume, plus d’informations sur les tarifs ici), c’est donc beaucoup moins que PayPlug, qui plus est la passerelle ne demandera jamais au client de s’inscrire à quoi que ce soit.

L’inscription est très simple : on renseigne son adresse email, un mot de passe et son numéro de téléphone.

 

Passerelle de paiement PayPlug

Inscription PayPlug

Une fois son compte PayPlug validé, on doit renseigner son compte bancaire afin de pouvoir recevoir les fonds que l’on aura reçu depuis sa passerelle de paiement. Les fonds vous sont envoyés par virement bancaire, cela prend environ 2 jours ouvrés. On doit également renseigner son activité, son statut (même si on est auto-entrepreneur) plusieurs pièces justificatives : carte d’identité, justificatifs de la société, RIB, etc. Le compte est validé sous 2 jours ouvrés, mais cela prend généralement beaucoup moins de temps. Votre site web e-commerce doit être en ligne pour que le compte soit validé.

On peut en quelques clics intégrer sa passerelle de paiement PayPlug à son site web, si notre site web est basé sur WordPress, Prestashop, Magento, etc, PayPlug propose des plugins/modules déjà conçus qui s’intègrent en seulement 2 min à son site (plus d’informations ici). On peut personnaliser sa page de paiement : changer les couleurs, intégrer son logo, etc.

Voici quelques captures d’écran de la solution PayPlug :

Plus d’information sur PayPlug.com

Guillaume Guersan
Guillaume Guersan
Fondateur de l'agence de de communication tobecom, spécialisée dans le Marketing Digital, je suis un passionné d'informatique, de nouvelles technologies et donc de Marketing Numérique. Plus précisément : WordPress, le Référencement Naturel SEO, Le SEA ainsi que les Réseaux Sociaux.

5 Comments

  1. Mel06 dit :

    Je crois que ce qui m’a le plus séduit chez PayPlug, c’est l’inscription non obligatoire. Cette étape peut freiner pas mal de monde.
    Et quitte à ce que le client paye par carte, je pense qu’il préfère ne pas avoir de compte à rendre après avec un éventuel compte.
    Bon si en plus les frais sont moindre … Paypal serait-il un peu à la ramasse vis à vis de la concurrence ? Ils détiennent surement les plus grosses part de marché. Mais à force profiter de leurs succès, sur le long terme ça risque de leurs couter quelques clients !!! Sais-tu par contre si PayPlug est compatible avec WooCommerce ? Et quel add-on conseillerais tu ? Je sais que HiPay peut être ajouté mais j’aime beaucoup moins.
    A bientôt, et merci de tes conseils !!

    • Guillaume Guillaume dit :

      Bonjour Mel06, alors oui c’est clair que le fait que PayPal force un peu l’inscription peut être un frein à la vente pour son site ecommerce, PayPlug fait bien le boulot pour le coup et en plus, comme tu le rappelle, est moins cher ! Après pour ta question PayPlug propose directement son propre plugin pour WooCommerce (également pour les autres CMS ecommerce connus), l’intégration se fait donc très facilement 🙂

  2. KolaMedia dit :

    Je ne connaissais pas du tout PayPlug, je vais jeter un oeil, merci beaucoup !

  3. Arthur dit :

    Bonjour,

    Après m’être inscrit à PayPlug, je tiens à mettre l’accent sur leurs conditions de versement des paiements. Ils ont un système de « réserve glissante »: une partie du paiement est immobilisé sur une période donnée (par exemple 30% sur 5 semaines). Ce fond immobilisé est un gros bémol pour de nombreux types d’activité.

    A ma connaissance, ces conditions n’existent pas avec les TPE.

    • Guillaume Guillaume dit :

      Bonjour Arthur, je n’étais pas au courant, mais merci de l’avoir précisé c’est très important ! Je vais voir pour apporter cette précision à notre article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *