Comment optimiser son blog WordPress pour le SEO ?
Tout savoir sur les Google Featured Snippets
13/04/2017
Voir tout

Comment optimiser son blog WordPress pour le SEO ?

optimiser-blog-wordpress-seo

Comment optimiser son blog WordPress pour le référencement naturel ?

Vous pensiez peut-être avoir fait le maximum du travail. Votre blog WordPress – peut-être même avec sa boutique Woocommerce – est en place. Vous avez choisi et installé avec soin le thème, veillé à la sécurité de l’installation. Quelques articles passionnants parsèment déjà les pages de votre site. Tout est prêt, vous semble-t-il… ne reste qu’à attendre les visiteurs… Sauf que bien peu de monde aura la chance de découvrir ce que vous avez à leur offrir si vous n’avez pas veillé à un point primordial : L’Optimisation pour les Moteurs de Recherche, plus communément appelée SEO pour Search Engine Optimisation.


Mots clés et moteurs de recherche

Quand on parle de moteurs de recherche, soyons honnêtes, on n’en cible fondamentalement qu’un seul : le Dieu Google ! Avec ses 94,1 % de part de marché en France, il écrase impitoyablement ses concurrents Bing, Yahoo et autres Qwant. Evidemment, optimiser son site pour Google le rendra également attractif, généralement, pour les robots d’indexation des concurrents.

Mais rentrons donc dans le cœur du sujet : comment parvenir à positionner son site dans les meilleurs résultats sur Google, sur des mots-clés pertinents ?

Oui, nous parlons bien de positionnements sur des mots-clés et non sur une thématique en général. Même si le bon choix des termes, au milieu d’articles de qualité, vous permettra d’optimiser l’ensemble de vos sujets, vos mesures se feront sur des mots – ou ensembles de 2 à 3 mots voire plus pour ce que l’on appelle la « longue traine » – particuliers. Le choix de ceux-ci est donc important et pourrait être le sujet d’un article complet.

Vérifier l’indexation de son site WordPress sur Google

Mais êtes-vous tout simplement présent sur Google ? Avant de parler de positionnement – à quelle place votre site est-il situé dans les résultats d’une recherche – assurons-nous de son référencement : sa simple présence sur Google ! Pour ce faire, c’est très simple, tapez « site :nom-de-votre-site.com » dans le formulaire de recherche.

Si vous obtenez des résultats correspondants à votre site, c’est bon, il est indexé. Sinon, direction les réglages dans la partie administration de votre WordPress. Entrez dans « Réglages ->Lecture » et vérifiez que la case dans l’option « Visibilité pour les moteurs de recherche » n’est PAS cochée. Si la case n’était pas cochée, tenez compte également des délais nécessaires à votre indexation, en général entre quatre jours et quatre semaines ! Il existe des moyens d’accélérer cette indexation : ceci fera l’objet d’un prochain article, restez à l’affût !

Dans un premier temps, assurez-vous que Google a bien pris conscience de votre existence en lui indiquant celle-ci sur leur page dédiée : https://www.google.com/webmasters/tools/submit-url.

Inscrivez également votre site sur le Google Search Console. Ce sont deux actions prioritaires avant de passer à la suite : l’optimisation du blog pour le SEO.

Les réglages et optimisations de base SEO de WordPress

WordPress est très bien structuré pour cela. Mais, en tant que webmaster, vous devrez maîtriser et suivre plusieurs règles pour assurer le succès de votre projet en ligne.

Vos permaliens par exemple. Permaliens ? Kezako ?  C’est la façon dont est marquée l’adresse de la page consultée. Il se change dans « Réglages -> Permaliens ». L’option « simple » par défaut est à proscrire absolument. Votre adresse, ou url, doit contenir les mots-clés sur lesquels vous voulez positionner l’article qu’elle affiche. Pour cela, sélectionnez simplement l’option « Nom de l’article ». Ce permalien pourra être encore optimisé au sein de l’article, grâce à l’ajout de l’extension « YOAST SEO » sur laquelle je reviendrai plus loin. Pour ce qui est produits d’une boutique Woocommerce, je vous conseillerais l’architecture de lien avec une base personnalisée  /%product_cat% qui indique bien le type de produits présenté sans aller trop profond dans l’arborescence.

Avant de quitter les réglages, assurez-vous que, dans « Réglages -> Général » l’adresse de votre nom de domaine est bien le même dans les deux champs. Prenez garde à bien choisir si vous affichez celui-ci avec ou sans le www. Si vous aviez les deux d’activés dans vos paramètres de domaine, vous vous puniriez vous-même avec du contenu dupliqué ! Pareil avec le SSL : s’il était activé sur votre site, veillez à ce que vos visiteurs soient bien redirigés sur votre lien https même s’ils entrent un lien en http, sans cela, même motif, même punition ! Google considérerait l’adresse comme deux entités différentes et donc dupliquées !

Les optimisations SEO avancées sur WordPress

Pour gérer le SEO sur votre site, je vous conseille vivement l’installation de l’indispensable YOAST SEO.

Grâce à lui, vous pourrez optimiser vos articles et pages et évaluer la performance SEO de ceux-ci.  Ce module externe affichera les problèmes de SEO identifiés dans la barre supérieure d’administration de votre site pour vous prodiguer des conseils.

Après avoir activé l’extension, vous pouvez vous laisser guider par son « assistant de configuration » que vous trouverez dans le nouveau menu admin « SEO -> Tableau de bord », dans l’onglet « Généraux ». Rendez-vous ensuite dans l’onglet « Fonctionnalités » pour activer le réglage « Pages de réglages avancés ». Vous aurez ainsi accès à de nouveaux éléments de menu dans « SEO » comme les « Sitemaps XML ». Le sitemap est un fichier qui permet à Google d’identifier les différentes pages de votre blog, son architecture. Il possède des indications telles que l’importance de chaque page ou le rythme des mises à jour.  Vous l’avez rapidement paramétré en suivant le configurateur précédent et celui-ci se mettra à jour automatiquement grâce à l’extension. Vous pouvez choisir, dans les réglages, d’inclure ou non certains articles ou certaines taxinomies.

Derniers conseils SEO pour WordPress

En prenant soin de ces quelques éléments, vous aurez réalisé le minimum vital pour le classement dans Google de votre blog WordPress, mais il vous reste bien des éléments à appréhender pour la rédaction des articles eux-mêmes. L’extension Yoast a rajouté, pour vous y aider, une méta-box dans votre page de rédaction des articles.

Mais, pour ne pas vous « lâcher dans la nature » comme cela, quelques derniers conseils en bref :

  • Utilisez bien les catégories en prenant soin de leur nom en tant que mot-clé. Usez parcimonieusement des sous-catégories et réfléchissez longuement de l’utilité d’une sous-sous-catégorie, généralement à proscrire.
  • Les tags ne doivent pas être des doublons des catégories. Ils servent à faire un croisement avec celles-ci, à renforcer des sujets.
  • Pensez à faire un ou deux liens internes dans chacun de vos articles, soit des liens qui mènent vers une autre page de votre site, en rapport avec le sujet abordé.
  • Faites un extrait d’article totalement différent de votre article en lui-même, évitez surtout l’utilisation du début du texte de ce dernier, tout en y plaçant un mot-clé important au tout début du texte.
  • Prenez garde aux commentaires sur vos articles. Maintenez cet élément propre en utilisant le module externe « Akismet». Paginez les commentaires si vous en avez beaucoup pour que la page reste rapide à charger.

Et le petit dernier pour la route : Tous les thèmes WordPress modernes et de qualité sont dorénavant responsive, donc compatibles avec les mobiles et tablettes. Assurez-vous bien que votre site n’échappe pas à la règle : cet élément est incontournable. Poussez plus loin en vous intéressant à AMP, accelerated mobile pages et au module WordPress dédié à cette technologie recommandée par Google.

Étudiez bien, optimisez bien, ne considérez rien comme acquis : la réussite en référencement naturel est à ce prix !

Guillaume Guersan
Guillaume Guersan
Fondateur de l'agence de de communication tobecom, spécialisée dans le Marketing Digital, je suis un passionné d'informatique, de nouvelles technologies et donc de Marketing Numérique. Plus précisément : WordPress, le Référencement Naturel SEO, Le SEA ainsi que les Réseaux Sociaux.

1 Comment

  1. Franck André dit :

    Point de vue partagé, le WordPress est essentiel dans l’optimisation du référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *