Pourquoi le référencement naturel est-il si long et comment l’accélérer ? -
comment-organiser-jeu-concours-internet
Comment organiser un jeu concours sur internet ?
21/03/2017
Tout savoir sur les Google Featured Snippets
13/04/2017
Voir tout

Pourquoi le référencement naturel est-il si long et comment l’accélérer ?

referencement-naturel-long-processus

Nous en sommes tous là : nous sommes pressés ! Il faut dire que, de nos jours, tout va tellement vite… comment comprendre qu’il faille autant de temps à Google pour référencer notre dernier article dans ses pages ? Ou pire, pour indexer notre site ? Les délais sont mystérieux et très variables. Ils sont en moyenne de 4 jours… à 4 semaines ! On parle ici de l’indexation basique d’une page, la montée en première page elle peut prendre jusqu’à 8 mois (communiqué de Google).


Pour comprendre ces délais, et pour les optimiser, il faut savoir comment fonctionne le référencement. Google n’est pas informé de vos publications par magie. Ce sont des petits logiciels, appelés robots qui parcourent le web pour trouver, de lien en lien, tout ce qui compose la toile.

Celui de Google est naturellement nommé Google Bot. Selon plusieurs critères, il passera plus ou moins souvent vérifier s’il y a de nouveaux éléments sur votre site web. Des critères comme sa popularité, son nombre de visites, ou même vos indications de rotation dans le sitemap XML de votre site.

Mais vous êtes un webmaster pressé et n’en pouvez plus d’attendre le bon vouloir de ce feignant de robot ? Vous voulez l’aider un peu pour qu’il découvre plus rapidement vos contenus ? Quelques astuces existent.

Avez-vous lié votre site dans un compte Google Search Console ?

Si ce n’est pas le cas, on y va de ce pas ! Rendez-vous sur le gestionnaire Webmaster Tools et suivez la procédure pour identifier le site web comme vous appartenant. Vous aurez ici accès à de précieuses infos sur l’indexation, les erreurs d’exploration qui pourraient bloquer le petit Wall-e de Google, etc.

Indiquer l’adresse de votre sitemap à Google dans le Google Search Console

Dans le menu « Exploration -> Sitemaps » sont référencés les plans qui permettent au robot de connaitre toutes les pages à indexer de votre site. Si le sitemap n’est pas présent, cliquez le bouton en haut à droite : « Ajouter/Tester un sitemap » et entrez le lien vers celui de votre site (créé avec YOAST SEO » par exemple si vous avez un site WordPress).

« Pinger » les sites d’info quand vous publiez un nouvel article

Si vous utilisez WordPress, vous devriez avoir cette option d’activée par défaut dans « Réglages-> Ecriture », Services de mise à jour. Le champ devrait être rempli avec http://rpc.pingomatic.com. Si ce n’est pas le cas, ajoutez ce texte et enregistrez les modifications. Si vous n’utilisez pas WordPress, vous pouvez utiliser le site web http://pingomatic.com/ pour faire la même chose : informer différents services en ligne de votre mise à jour.

Soumettre votre flux RSS à Feedburner

Ceci est encore facilité si vous avez un site sous WordPress : un flux RSS est automatiquement créé à l’adresse : http://nom-de-votre-site-web.com/feed/ . Le flux RSS se paramètre dans « Réglages -> Lecture » pour indiquer si vous voulez que l’article y soit visible entier ou un extrait seulement. Si, pour votre activité, la diffusion de l’information prime, choisissez « Le texte complet ». Si la visite du lecteur est plus importante, limitez à l’extrait. Feedburner est un service de diffusion de flux RSS appartenant à Google. Lui soumettre vos informations ne peut donc pas faire de mal !

Partager votre contenu sur les réseaux sociaux

Cela semble évident de nos jours, et pourtant certains n’ont toujours pas pris le réflexe de diffuser l’info de leurs nouveaux articles sur les réseaux sociaux ! Si c’est votre cas, que vous êtes un utilisateur WordPress qui ne peut/veut gérer efficacement ses réseaux sociaux, utilisez au moins la fonction Publicize du module externe WordPress Jetpack pour partager l’information sur Facebook, Twitter et autres Google+.

Utiliser Google Analytics

C’est un peu une légende urbaine, on y croit, on n’y croit plus… Mais certains pensent que d’utiliser les services Google Analytics pour gérer les statistiques de visites de son site améliore le retour d’informations auprès du moteur de recherche de Mountain View. Moi, en tout cas, dans le doute, je préfère le recommander… et j’aurais bien du mal à m’en passer dans tous les cas !

S’assurer qu’il n’y a pas d’erreur sur la page

En retournant dans le Google Search Console, ouvrez le menu Exploration -> Explorer comme Google. Entrez, dans le champ textuel, la page à visiter. Cet outil vous permettra de vérifier que tout se passe bien pour le crawler de Google quand il visite votre page. S’il y a un souci, il vous l’indiquera. Et vous pourrez même voir, de vos petits yeux ébahis, comment le logiciel du moteur de recherche « affiche » votre page en cliquant sur le résultat d’un « Explorer et afficher ». Après cette courte analyse, remarquez le joli bouton qui s’affiche sur la ligne indiquant l’url testée : « Demander une indexation » ! Il suffisait donc de demander ?

Demander autrement l’indexation à Google

Sans passer par le test de la page, vous pouvez également demander poliment à Google de bien vouloir aller jeter un œil clément à votre contenu en utilisant la fonction de soumission d’url du Search console, décidément bien précieux ! Pour cela, il vous suffit de vous rendre à l’adresse : https://www.google.com/webmasters/tools/submit-url

Avec tout cela, nous avons déjà fait le tour de bien des options utiles à l’indexation de votre contenu. Mais n’oubliez jamais ce qui prime sur tout le reste : avoir un contenu de qualité ! C’est le cœur de votre marketing. Bientôt, l’intelligence artificielle de Google sera tellement poussée que les ingénieurs californiens eux-mêmes ne sauront pas dire ce qui fait qu’une page soit indexée et, surtout, bien positionnée dans les résultats. Sauf une chose : la qualité de vos publications. Travaillez cela sans relâche et vous en récolterez les fruits…

 

 

Guillaume Guersan
Guillaume Guersan
Fondateur de l'agence de de communication tobecom, spécialisée dans le Marketing Digital, je suis un passionné d'informatique, de nouvelles technologies et donc de Marketing Numérique. Plus précisément : WordPress, le Référencement Naturel SEO, Le SEA ainsi que les Réseaux Sociaux.

2 Comments

  1. Christian Baker dit :

    Des conseils bien utiles et très pertinents pour le référencement, merci à l’auteur.

  2. Vraiment intéressant comme article. Il m’évitera bien des soucis. En tout cas, merci beaucoup pour ces détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *