Stratégie SEO : backlinks et référencement naturel ?
Stratégie SEO : backlinks et référencement naturel ?
Les 5 piliers du référencement naturel en 2016
18/02/2016
Vérifier les positions sur Google sur un Smartphone
25/02/2016

Stratégie SEO : backlinks et référencement naturel ?

On le nomme de plusieurs façons – lien externe, BL, lien retour, lien arrivant, lien entrant, backlinks, etc. Mais le backlink se définit très facilement : il s’agit d’un lien vers une page provenant d’un site externe, d’un autre site internet. Il peut être obtenu à l’aide d’un échange de liens. Mais quelle est la véritable importance du backlink en matière de référencement SEO et comment élaborer une campagne de netlinking efficace et sûre ?


A quoi servent les backlinks ?

Les backlinks de qualité vers les pages de votre site web sont l’élément le plus important de votre référencement, à condition bien sûr que le contenu de votre site soit de qualité ! Les experts s’accordent à mettre les backlinks comme critère n°1 dans le classement des résultats de recherches de Google, en somme la note de popularité de votre site dépend de la qualité et du nombre de backlinks pointant vers votre site. C’est la partie la plus fastidieuse et souvent la plus complexe du référencement, car il n’existe aucun système (approuvé par Google) rapide d’avoir un volume important de liens de qualité.

Les intérêts de bons backlinks

  • Ils vont permetre à Google d’indexer rapidement et en profondeur tout votre site (toutes vos pages)
  • Ils vont vous faire sortir du « bac à sable » (Google Sandbox) après le lancement de votre site. La Sandbox est en quelque sorte un endroit où Google range un site le temps d’être sûr qu’il respecte bien ses consignes.
  • Ils vont améliorer la « popularité » de vos pages et vous permettent de monter dans le classement des résultats de recherches des moteurs de recherche.

Les techniques de netlinking

Il existe plusieurs manière d’obtenir des backlinks (liens retours), en voici quelques-unes :

  • Mettre en place des partenariats avec des acteurs du même secteur d’activité que vous. Si vous avez bien optimisé votre site et que vous négociez bien ces partenariats, cela vous apportera des liens de qualité vers votre site.
  • Echanges de liens avec un site internet de la même thématique que vous : c’est l’un des moyens les plus répandus, vous proposez aux webmasters de sites de contenus similaires un échange de liens. Attention toutefois que le lien obtenu en échange soit un backlink de qualité et surtout à utiliser avec modération : Google n’apprécie pas forcément ça. Inutile également de faire cela avec un concurrent.
  • Créer un contenu original et de qualité : c’est la meilleure des solutions, vous obtiendrez des backlinks naturellement et de très très grande qualité pour Google. Vous pouvez également proposer des « boutons » de partage de votre contenu, par email ou sur les réseaux sociaux. Les fonctions « J’aime » de Facebook ou « +1 » de Google par exemple.
  • S’inscrire dans des annuaires spécialisés sur votre domaine ou de votre région, ce sont des backlinks « simples » à obtenir, par contre encore une fois il ne faut pas en abuser.
  • Il existe également des méthodes moins « Google friendly » : les sites usines à liens : au mieux ils ne vous apporteront ni popularité, ni trafic, et de toute façon Google Penguin (qui analyse la qualité des liens entrants vers votre site) pénalisera votre site pour avoir trop de backlinks de ce type.
backlinks

Jerôme crée des backlinks


Qu’est-ce qu’un backlink de qualité ?

Dans la mise en oeuvre de votre stratégie de référencement SEO, vous devrez vous assurer que les liens pointant vers votre site devront émaneront de pages répondant (de préférence) aux critères suivants :

  • Vos backlinks doivent provenir de sites et de pages dans une thématique similaire à la vôtre : le contexte sémantique du lien (les mots autour du lien en clair) resteront dans votre propre univers sémantique, ceci est un critère très important pour Google.
  • La page faisant le lien vers votre site devra contenir peu de liens sortants. Si l’on vous propose un backlink à partir d’une rubrique « liens utiles » où se trouve déjà de nombreux liens vers des sites tiers, évitez-le si possible car Google n’appréciera pas.
  • Les liens provenant d’annuaires, forums, commentaires de blogs ou communiqués de presse sont finalement peu efficaces et il convient d’en user avec modération, quelques uns afin d’aider l’indexation vos pages mais n’espérez pas décoller dans les résultats Google grâce à ces liens.
  • Les ancres des backlinks devront améliorer la « réputation » de vos liens et être centré sur vos clés. L’ancre d’un lien c’est le texte sur lequel est présent le lien hypertext. Attention de varier ce texte, de manière à ce que les liens soient le plus naturels (et le moins artificiels) possible.
  • Positionnement du lien dans la page : les backlinks devraient être placés dans les zones éditoriales des pages et non dans le footer ou le header par exemple, car cela aura pour effet de créer des dizaines de backlinks depuis un seul et même site, Google n’apprécie pas cette technique : 2 à 3 liens vers 2 ou 3 de vos pages par site me semble suffisant.
  • Idéalement, il serait bon qu’au moins un site de « référence » de votre secteur fasse un lien vers votre site, ce sera déjà très bien et très positif pour Google.

Il est souvent plus intéressant d’avoir un lien vers une page « profonde » du site plutôt que vers votre page d’accueil : le lien sera plus adapté au contenu de la page faisant le lien, finalement plus intéressant pour l’internaute, et vous améliorerez directement le positionnement de votre page ciblée. Par exemple si vous demandez un article sur l’un de vos produits, il sera intéressant d’obtenir un backlink vers la page présentant ce produit plutôt que la page d’accueil.

L’essentiel sur les backlinks :

  • Privilégiez les backlinks de qualité : quelques dizaines de « bons » backlinks valent mieux de 1000 backlinks de mauvaise qualité.
  • Privilégiez les sites qui sont bien positionnés dans Google dans la même thématique que votre site.
backlinks explications

Tous les backlinks ne se valent pas


Les idées reçus sur les backlinks

 

Plus j’ai de backlinks, mieux je serais classé sur Google

Comme nous vous le disions, lorsque l’on planifie sa stratégie de référencement naturel, il faut savoir que la qualité vaut mieux que la quantité, même si l’idéale, ce serait d’avoir de la qualité en quantité. Pour les backlinks, c’est ça. Il ne faut pas croire qu’une multitude de backlinks va vous assurer un bon référencement sur les moteurs de recherche. Surtout si ces liens sont de piètre qualité ou pire provenant de sites de mauvaise qualité.

Encore pire, les moteurs de recherches (Google surtout) risquent par exemple de pénaliser votre référencement si des backlinks se trouvent sur des sites de mauvaise qualité: contenu sans intérêt, remplis de fautes, ou pire encore : remplis de backlinks. Votre site peut réellement être désindexer totalement de Google.

Préférez des backlinks « naturels » dans des articles de blogs ou de sites très populaires de la même thématique que vous. Un exemple concret : vous vendez des voitures : essayez d’obtenir un backlink depuis un blog connu et de qualité qui parle de voitures. C’est plus difficile à obtenir car pour cela, il faut faire connaître votre site, vos produits ou vos services et faire en sorte qu’on parle d’eux. Mais ce genre de backlinks vaudra bien plus qu’une centaines de backlinks de mauvaise qualité.

Obtenir des backlinks c’est simple et rapide

Vous l’avez compris : la création de backlinks de qualité n’est ni simple ni de rapide. Il s’agit d’un travail de fond ! Faites en sorte d’avoir une bonne e-Réputation, qu’on aime votre entreprise, qu’on aime les produits que vous vendez et surtout faites en sorte d’avoir une bonne relation avec vos clients qui pourront potentiellement parler de vous sur la toile, peut être ont-ils un blog personnel ou professionnel ? Renseignez-vous.

Grâce à ce travail long et fastidieux, vous allez faire parler de votre organisation et les backlinks vers votre site internet seront réellement naturels : par des clients satisfaits, par des blogueurs intrigués, par des journalistes experts de votre secteur. Bref, vous construisez votre toile et ces backlinks là seront à l’origine d’un bon référencement.

L’échange de backlinks c’est le top

Faites-le de manière ponctuelle, comme une sorte de partenariat dont nous vous parlions plus tôt. Le faire en quantité serait contre-constructif pour vous et pour vos « partenaires ». Google, pour ne citer que lui, aime de moins en moins ce type d’arrangement et risque de pénaliser le référencement de votre site internet si vous en abusez. Inutile de tenter des échanges triangulaires : les robots de Google ne sont pas dupes et connaissent cette technique.

Un backlink est un backlink

Peut être allez vous écrire un article pour un blog, répondre à une interview qui paraîtra en ligne ou allez-vous écrire un commentaire sur un forum/blog. Toutes ces situations, font que vous aurez parfois l’occasion de choisir comment mettre en place un backlink vers votre site internet.

Essayez de choisir sur quels sites apparaîtront vos backlinks en privilégiant la qualité de ces sites. Éventuellement, choisissez l’endroit où se trouvera le backlink dans le site : dans un article bien écrit de préférence avec une ancre optimisée naturelle, utilisez des mots-clés stratégiques et surtout comme nous vous le disions variez-les.

creation backlinks

Marie, elle, rédige du contenu de qualité pour obtenir des backlinks !


Conclusion : backlinks et référencement naturel bons amis ?

Les backlinks ne doivent pas être l’essentiel de votre stratégie SEO. Ils peuvent être inutiles, voire pénalisant. Les bons backlinks ne s’obtiennent pas rapidement et jamais artificiellement. Le mieux est de faire un travail de fond sur la e-Réputation de votre organisation grâce à des articles de blogs, si vous avez un blog professionnel, si vous en avez pas, inutile d’espérer obtenir des clients grâce à votre site et au référencement naturel de celui-ci. C’est grâce à votre contenu et votre expertise que vous obtiendrez des backlinks, c’est à cette condition que le gens parleront de vous.

Ceci étant, netlinking manuel n’est pas forcément à bannir, mais il doit être bien fait : référencez votre site web dans les meilleurs annuaires en ligne de votre thématique, participez à des discussions sur des blogs et des forums de qualité, trouvez des partenaires qui parleront de vous. Mais dans ce cas, faites-le avec modération !

backlinks referencement seo

L’augmentation de votre trafic passe par un contenu de qualité.

Sources :

Guillaume Guersan
Guillaume Guersan
Fondateur de l'agence de de communication tobecom, spécialisée dans le Marketing Digital, je suis un passionné d'informatique, de nouvelles technologies et donc de Marketing Numérique. Plus précisément : WordPress, le Référencement Naturel SEO, Le SEA ainsi que les Réseaux Sociaux.

11 Comments

  1. Jean-Christophe dit :

    Hello !
    D’après ce que j’ai compris, quitte à obtenir un backlinks (peu importe le moyen) il vaut mieux qu’il pointe vers une page interne que vers la home ? Mais y a t-il un pourcentage en particulier à respecter ? Je veux dire x% vers la home, le reste vers les pages profonde ?
    Par contre tu parles que les liens dans les menus ne sont pas bons. Et je suis d’accord. Mais si le revient « au naturel » , quelqu’un qui ne fait pas de référencement, placera le liens de ses copains dans la sidebar ou footer. Et ces sites ne sont pas forcément pénalisés, voir au contraire. Là encore je penser qu’il est question de dosage, mais peut-être pourrais-tu m’eclaircir sur le sujet ?
    A bientôt, JC.

    • Clem dit :

      JC, le soucis avec les liens dans la sidebar, menu et autre, c’est qu’ils se retrouvent sur toutes les pages du site. Ton site reçoit donc des centaines voir des milliers de liens d’un coup. Alors bon, si c’est dans la thématique, un site hyper trusté, pourquoi pas du moment qu’il n’a pas 1 million de page. Mais encore faut-il que toutes les pages aient du jus, soit dans la même thématique etc ..
      Concernant ta première question, je dirais que plus tu as de liens vers des pages profonde mieux c’est. Généralement quand on cite une source (lien naturel), on cite la page qui nous a aider, pas le site (à moins que le site soit consacré entièrement au sujet que tu traite). Je suis curieux moi aussi d’avoir la réponse de Tobecom sur le sujet.
      Au plaisir de te relire. Amitiés, Clément.

    • Guillaume Guillaume dit :

      Bonjour JC, il n’y a aucun pourcentage à respecté, je dirais simplement qu’il faut faire ça de la manière la plus juste, comme l’a dit clem, si un article fait un backlink vers une page d’un autre site, et que cette page est en rapport avec l’article, alors Google donnera du « bonus » aux 2 pages 🙂 il s’agit de faire ça naturellement et privilégié la qualité.

  2. Alex dit :

    Bonjour Guillaume,

    Pas facile à expliquer cette histoire de backlinks et pour une fois, je pense avoir bien compris. Voila ma stratégie (pour un blog de filles hein ) : inscription sur des sites tels que Hellocoton, Oui are makers, abracadacraft… (pour être dans ma thématique), partage sur Facebook, Google Plus, Instagram de chaque article.

    Est ce que c’est suffisant pour m’apporter ces fameux backlinks ? (qui je pense seront de qualité ? ) Je vois pas comment « créer du lien » pour m’en apporter autrement…

    • Guillaume Guillaume dit :

      Bonjour Alex, déjà je dois te dire que tu as une bonne stratégie SEO : sites de ta thématique, réseaux sociaux, ça c’est bien ! Pour aller encore plus loin, tu pourrais faire des partenariats rédactionnels avec des blogs similaires à ta thématique (j’ai vu ton blog et je pense qu’on peut trouver). Ça ferait des articles du genre « Aujourd’hui on accueille Christelle qui va nous parler de sa maternité » bon c’est un exemple un peu bidon mais tu vois le principe, elle écrit un article sur ton blog avec un backlink vers le sien, et toi vice versa. C’est une stratégie intéressante qui se développe de plus en plus : les résultats sont plutôt concluants 🙂

  3. Alex dit :

    Coucou Guillaume, oui j’avais pensé tisser du lien avec d’autres blogueuses qui sont sur le même créneau. C’est toujours intéressant ! Je trouve d’ailleurs que c’est plus simple sur Instagram (on est en contact direct je trouve) ! Par contre je suis pas du tout à l’aise avec Facebook. Je trouve qu’on arrive moins à aller au devant des personnes que l’on ne connait pas… mais je n’ai peut etre pas la bonne technique ou approche…
    Est ce que Facebook est « un passage oblige » ou penses tu que je puisse faire sans … ?

    • Guillaume Guillaume dit :

      Bah disons que tu peux tisser des liens via les pages de sites de la mêle thématique que toi, effectivement sur les comptes persos c’est plus compliqué. Facebook reste le réseau social n°1 ! Maintenant si tu te développe sur 2-3 réseaux sociaux c’est déjà bien.

  4. Alex dit :

    Je pense que je vais me lancer quand même sur Facebook même si ca m enchanté qu à moitié… Ton dernier article m a convaincu !

  5. Superstat dit :

    Superbe article, très complet.

    Il vaut donc mieux privilégier des sites « bases » de qualité pour diffuser nos liens. Cela peut mettre du temps à développer mais le jeu en vaut la chandelle.

  6. Par contre tu parles que les liens dans les menus ne sont pas bons. Et je suis d’accord. Mais si le revient « au naturel » , quelqu’un qui ne fait pas de référencement, placera le liens de ses copains dans la sidebar ou footer. Et ces sites ne sont pas forcément pénalisés, voir au contraire. Là encore je penser qu’il est question de dosage, mais peut-être pourrais-tu m’eclaircir sur le sujet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *